UA-111232668-1

vacances en camping

  • Des vacances réussies... même en camping !

    Pin it! Imprimer

    tent-24500_640.pngChéri et moi choisissons chaque année de partir en famille  en vacances en camping (avec le vieux matériel familial : des toiles de tentes à la popotte, en passant par table et chaises pliables bien entendu !). C'est un choix économique bien évidemment mais c'est aussi une occasion formidable de vivre au grand air, de se débarasser un peu du superflu qui encombre nos quotidiens, de se retrouver ensemble vraiment.

    Je ne convaincrais pas par ce post les réfractaires dont je connais et comprends même parfois les arguments, en revanche j'ai pensé à un article qui puisse peut-être s'avérer utile pour celles et ceux qui souhaiteraient poser leurs bagages sur un petit bout de terrain prochainement...

    1/ Avant de partir

    Chaque année, avant de partir, je me promets de réaliser LA liste idéale, celle que je pourrais ressortir chaque année, toujours aussi parfaite puisque complète, pourtant chaque année les préparatifs se font dans l'urgence (cette année le matelas gonflable à changer la veille du départ !!!) si bien que Dieu créa google pour me sauver en toutre circonstance et je vous invite donc à vous contenter d'imprimer des "check list" réalisées par d'autres mais tellement pratiques quand elles sont partagées !

    La mienne, presque parfaite,  je l'ai trouvé là : http://www.raviday.com/blog/check-list-materiel-camping/

     

    2/ La répartition des tâches ou le planning des vacances !

    Lors des premières vacances de notre famille recomposée, nous avions livré  toutes les consignes aux enfants, espérant qu'ils entendent et comprennent nos invitations à se rendre utiles dans le quotidien, à participer aux différentes tâches de ces vacances un peu collectives, avec enthousiasme et entrain... Comme ce sont nos enfants et qu'ils sont super-extra-méga intelligents, nous, on y croyait vraiment... :-S

    Autant le dire, ce fut un échec cuisant, alors ne m'avouant pas vaincue pour autant, nous avons dès la 2ème expérience mis en place un système de planning auquel personne (sauf contre indication médicale que seule la maman que je suis à le droit d'émettre !) n'est autorisé à se soustraire !

    J'ai bidouillé à la va-vite ce planning il ya 4 ans mais il fonctionne toujours ! (Petit loulou ne savait pas encore lire alors les tâches étaient précisées par de petites icônes tâche enfant.jpg

    Pour faire simple, dès l'installation, les enfants se réunissent autour de la table et discutent des tâches en inscrivant leur prénom à tour de rôle sur le planning. Leur prénom doit apparaître au moins deux fois par jour pour soit :

    - Participer à la préparation des repas

    -Mettre le couvert et débarasser la table

    -Nettoyer la table

    -Faire la vaisselle

    -Vider les poubelles

    Ils grandissent chaque année et deviennent plus autonomes, si bien que que cette année, forts de leurs proprres expériences ils ont décidé que : 

    1/la vaisselle se ferait toujours à 3 (un qui lave, un qui rince, un qui essuie et à tour de rôle, bien entendu). Ca va plus vite, et après on peut aller à la piscine tous ensemble !

    2/Que l'année prochaine, celui qui prépare le repas ne doit pas se retrouver avec la corvée de mettre la table car difficile de multiplier les tâches sur le même créneau (faut être au moins une super maman pour assurer ça tout le reste de l'année ;-))

    3/ Qu'il fallait s'offrir un vrai jour "off" dans le semaine (tiens, ils connaissent déjà le code du travail ??? NON à l'esclavagisme !!!)

    Le résultat est très positif: les coups de g... liés aux corvées sont quasi inexistants, les enfants deviennent de plus en plus autonomes et acceptent presque toujours  avec entrain le planning des vacances, et moi je me sens vraiment en pause (15 jours sans la moindre vaiselle, un rêve de maman !!!)

    (il en existe un durant l'année, mais il est allégé, du moins pour eux...)

    3/ LA règle des vacances

    Pas de tablettes, ni de jeux vidéos sous quelque fome que ce soit, pas de téléphone portable non plus, même pour le mini-grand ado ! De toute façon, pas d'electricié au camping, alors !!! De notre côté, un téléphone éteint pour moi et allumé seulement en soirée pour m'assurer qu'il n' ya pas d'urgence privée, celui de chéri allumé juste pour la fonction gps dans nos déplacements...

    Le camping permet cette vraie coupure avec les habitudes, les rituels de l'année, on revient à l'essentiel, on partage, on échange, on communique en vrai avec des mots! Wouaaaa, des vraies vacanaces, en fait !!!

     

    En camping, chez les siens, ou à l'hôtel,bonnes vacances à toutes !

     

     

     

     

     

Bidouilleuse de jour et de nuit, bidouilleuse insatiable et... bavarde !