UA-111232668-1

Cémaline cuisine

  • Miam à zozios !

    Pin it! Imprimer

    Avec l'hiver j'ai pensé aux petits zozios de mon jardin... Il est vrai que j'avais déjà expérimenté cette recette il y a quelques années pour le jardin de papy à l'occasion des fêtes de fin d'année mais pour la première fois, puisque j'ai un jardin, je peux errer sur le net à la recherche de nouvelles jolies idées...

    P1030275.JPG

    P1030276.JPG

    P1030312.JPG

    Ici de la graisse végétale (utilisée une première fois en cuisine) mélangée à des graines à zozios, et moulés dans mes petits moules à pâtisserie; Juste un petit trou et une ficelle et voilà mes suspensions gourmandes... Et de temps à autres ce sont même mes poules qui se régalent :-)

  • Jolie citrouille

    Pin it! Imprimer

    Il y a eu celle qui faisait peur mais puisqu' Halloween est désormais passé, j'ai décidé de faire à cette citrouille là un joli visage qui accompagnerait mon automne doucement jusque Noël... Une petite virée en Belgique ce week-end nous a permis de faire le plein de végétaux à moindre coût alors dès mon retour j'ai creusé, creusé, creusé ma citrouille (la cuillère à glace elle est vraiment top pour cette action qui fait drôlement les muscles !!) et voilà mon énooorme centre de table...

     

    P1030550.JPG

    Restait à m'occuper de la chair : ce soir au menu un gratin, mais pour conserver un peu de sa saveur et la faire durer, j'ai opté pour quelques pots de chutney à déguster avec vos toasts de Noel ou vos viandes rôties : un mélange sucré-salé toujours agréable et original !

    P1030334.JPG

    Ma recette :

    • 3 tasses de petits dés de citrouille
    • 1 oignon haché
    • 2 C S d’huile d'd'olive
    • 2 pommes
    • 1 tasse de vinaigre
    • 3/4 tasse de sucre
    • épices : girofle, cardamone, muscade, cannelle...

    Je l'ai réalisé avec le cookéo en moins de 30 minutes en cuisson sous pression, mais la méthode traditionnelle fonctionne aussi très bien : à feu doux, compter 1h à 1h30 et remuer souvent...

    Ah ! et temps que je suis dans les couleurs d'automne, je vous montre aussi ma couronne pomme, téléchargée rooo il y a bien longtemps, si longtemps que j'ai eu du mal a retrouvé le lien, mais ouf, je peux finalement  le partager avec vous (clic sur l'image !)

    P1030283.JPG

  • Biscuits de la mémoire

    Pin it! Imprimer

    Aujourd’hui 25 avril, ici, en Australie et Nouvelle Zélande est célébré l'ANZAC DAY. 

    Ce jour commémore la sanglante bataille de Gallipoli entre les Australiens et Néo-Zélandais de l'ANZAC contre l'armée ottomane en 1915,et la bataille de Villers-Bretonneux où les forces du Commonwealth stoppèrent l'avancée allemande en 1918 pendant la Première Guerre mondiale et l'engagement des troupes australiennes et néo-zélandaises en France et en Belgique.

    Ça c'était pour la minute historique (c'est mon métier quand même :-) !!!!

    Chaque année dans ma ville déferlent des milliers d'Australiens qui viennent assister aux commémorations. Chaque année la ville se pare aux couleurs de l'Australie, les drapeaux et coquelicots ornent les vitrines des magasins et nous accueillons avec beaucoup de fraternité ces peuples venus de si loin.

    Chaque année, moi aussi j'essaie de faire de ce jour un jour un peu à part, un jour où l'on se souvient... Vous retrouverez mes hommages ici et mais cette année, c'est un hommage gourmand puisque j'ai préparé des "Anzac biscuits".

    Il s'agit de petits biscuits réalisés par les mamans, femmes, sœurs, fiancées des soldats qu'on pourrait qualifier de "longue conservation" puisqu'ils étaient envoyés par la poste et transmis sur les champs de batailles aux vaillants soldats. Ces biscuits de soldats sont devenus après les tristes batailles de Galippoli et de la Somme les "Anzac biscuits". 

    P1030081.JPG

    Voici donc ma recette, un peu plus gourmande je pense que l'originale :-)

     

    • 150 g de farine
    • 90g de flocons d'avoine
    • 85 g de noix de coco (j'ai remplacé par de la poudre d'amandes)
    • 150 g de sucre roux
    • 125g de beurre
    • 2 CS de sirop d'érable (ou miel)
    • 1 cc de bicarbonate de soude (ou de levure)
    • 2 CS d'eau.

    On pétrit, on malaxe du bout des doigts jusqu'à obtenir une pâte à biscuits un peu collante mais pas trop.

    On fait des petits tas (1 bonne cuillère à soupe qu'on aplatit un peu en les espacent de 5 cm environ)) sur une grille et on passe au four une quinzaine de minutes (jusqu'à ce qu'ils brunissent légèrement) à 160°;

    Vous noterez également des petits coquelicots de papiers pour agrémenter ma présentation. Le coquelicot est symbole du souvenir de cette guerre. Il rappelle la vie qui renaît sur les champs de bataille et le sang qui a coulé et marqué à jamais notre territoire... Les miens ont été réalisés grâce à un printable offert là;

     

    Je vous souhaite une jolie journée !

Bidouilleuse de jour et de nuit, bidouilleuse insatiable et... bavarde !