UA-111232668-1

Cémaline tricote - Page 4

  • Je suis thérapeute !!!

    Pin it! Imprimer

    Ah ah je vous vois déjà cliquer frénétiquement pour connaître la suite de cette étonnante révélation qui marque peut-être le début d'une nouvelle vie !!!

    Non, je ne vous ai rien caché, c'est que moi même je viens de le découvrir !!

    Depuis 3 mois les médias s'en font écho de toute part, comme si la révélation venait d'avoir lieu !!!

    Ne s'agirait-il pas pourtant que d'un simple et bon vieux remède de grand-mère ???

    Mais de quoi parle-t-elle cette Cémaline ???

     

    Je parle de la tricothérapie , bien-sûr !

    image-1000x600.jpg

    Alors que j'errais dans les allées de Cultura pour trouver l'inspiration des présents de Noël, je tombe sur un ouvrage au titre racoleur "la tricothérapie"... Je n'ai pas eu envie de l'ouvrir et je ne porte pas là de jugement sur son contenu qui très certainement rappelle quelques bases, propose des jolis modèles, et invite à sortir le sac à ouvrages, non je ne critiquerai pas l'ouvrage que je n'ai pas lu, mais juste son titre que je trouve un peu trop "tendance" :Pour lâcher prise en douceur, laissez les gestes répétitifs et doux cliquetis des aiguilles libérer votre esprit. Evadez-vous !

    Et ce n'était là que le début de ma réflexion ou plutôt la suite logique car déjà je me demandais bien pourquoi le plaisir régressif du coloriage, devenu d'abord "coloriages pour adultes" s'était orienté presque tout  naturellement en "Arthérapie" sans que cela ne choque quiconque... Enfin peut-être que si...

    Donc je reprends mon fil (ma pelote !) si vous avez râté ces épisodes depuis l'automne par exemple :

    • La tricothérapie une nouvelle façon de se détendre (Marie France)
    • Le tricot est le nouveau yoga (BFMTV)
    • La tricothérapie, éloge de la tranquilité
    • le tricot zen
    • les bienfaits de la tricothérapie (Europe 1)

    La passionnée de tricot que je suis devrait se réjouir me direz-vous, on parle enfin partout du tricot et en bien qui plus est, youou !!!

    Oui mais moi pendant des années, je crois même pouvoir dire deux décennies, je me croyais.... tricopathe !!!

    Cémaline un peu malade, obsédée par ses mailles, ses rangs, ses encours et ses prochains modèles... Je crois même me souvenir avoir rédigé il y a 5 ou 6 ans un article à ce sujet... Et quand je suis tombée sur les serial crocheteuse et bien j'étais contente moi de savoir que ma folie des pelotes était partagée par une communauté encore plus dingue que moi !!! Oui mais ça c'était AVANT !!!

    Aujourd'hui, parce que je partage ici et là ma passion, parce que j'ai appris à plusieurs collègues ,à plusieurs amies d'amies à monter les mailles et aligner leurs premiers rangs au point mousse, je suis devenue thérapeuthe !

    Ca me laisse un peu songeuse, mais puisqu'il en est ainsi je vais retourner à mes aiguilles, héritées de ma maman et de la grand mère d'un collègue pour penser à toutes celles qui avaient compris bien avant l'heure que la terre ne tourne pas toujours bien rond mais que les aiguilles circulaires si, et que oui tricoter ça fait du bien... Si si ce sont les médias qui le disent et vous pouvez les croire...et me croire aussi :-)

     

     

  • Mes pieds au sapin

    Pin it! Imprimer

    C'est l'hiver et moi je continue de marcher pieds nus sur mon carrelage... D'ailleurs si je pouvais rester pieds nus toujours, toute l'année, en vacances, et au travail, aux 4 saisons je serai incroyablement heureuse... Mais bon, il arrive que le carrelage soit un peu froid quand même alors je chausse mes petits chaussons fait main, et chaque année sa version...

    P1020759.JPG

    P1020764.JPG

    P1020761.JPG

    Et cette année, du parme et un modèle simplissime trouvé(3 points de base pour une jolie harmonie), un petit pompon et j'ai plus qu'à les déposer au pied du sapin : on me les garnira peut-être de petits présents ???

     

  • Un snood menthe à l'eau

    Pin it! Imprimer

    Ca commence comme un petit pull d'été, tricoté avec de grosses aiguilles pour un effet détendu et ajouré... Ca se poursuit par un modèle que je pense adapter parce que ni le rendu des mailles, ni la coupe ne me séduisent vraiment... Je poursuis mes rangs un à un, et plus j'avance plus je me dis que ça le fait pas... Et arrive le moment fatidique où je dois me rendre à l'évidence : je ne le finirais jamais, il ne me plait pas et là... Les longues soirées à voir les aiguilles dépasser du sac à ouvrages et ne pas me décider "Détricoter???" non non non je n'y arrive jamais à défaire l'ouvrage commencé et j'admire celles qui font, défont, refont jusqu'à la satisfaction ultime;

     

    Me voilà donc avec un grand rectangle de 70 cm (bin oui, il était long mon pull (et je n'en étais pas encore aux emmanchures !!!) et l'envie d'en terminer UNE FOIS POUR TOUTES !

    P1020648.JPG

    Zou ni vu ni connu, je t'embrouille, un petit snood doux et chaud pour réchauffer un cou, mais je ne sais pas encore lequel !!! Oui il m'arrive d'être indécise : une fille, quoi !!!

     

Bidouilleuse de jour et de nuit, bidouilleuse insatiable et... bavarde !